nov 09

Croisière aux Maldives : Atoll Explorer

L’Atoll Explorer : une autre façon de découvrir les Maldives

MALHEUREUSEMENT L’ATOLL EXPLORER NE NAVIGUE PLUS!

Les Maldives deviennent depuis quelques années l’une des destinations de vacances préférées des touristes à la recherche de l’acmé du séjour balnéaire. La nation d’îles attire à raison des aficionados du monde entier qui craquent pour ses paysages spectaculaires et les eaux bleues magiques de l’Océan Indien.  En général, le visiteur séjourne  dans un hôtel, sur une seule île et ne peut donc pas profiter des nombreux atolls et visuels époustouflants proposés par les Maldives. L’Atoll Explorer est là pour remédier au défaut principal d’un séjour sédentaire sur une seule île. Le navire vous entraînera en effet, d’atoll en atoll, d’île en île, et vous fera profiter du meilleur des Maldives !

Introduction à l’Atoll Explorer:
L’Atoll Explorer est le premier bateau de croisière à avoir été lancé aux Maldives en 1996. Il vient d’être repris par un groupe anglais qui continue  à fournir le meilleur service à ses clients dans une atmosphère décontractée mais quelque part élégante.
L’Atoll Explorer est certainement l’un des plus beaux navires de croisière à voguer aux Maldives et ses itinéraires offrent aux passagers recherchant la beauté sauvage des îles corallienne une expédition envoûtante et confortable.
Le bateau lui-même:
En 1996, l’Atoll Explorer proposa un concept nouveau et intéressant aux touristes des Maldives. Il a eu un succès instantané et la direction a veillé à ce que cette réussite soit maintenue au fil des ans. L’un des attraits essentiels du navire est sans aucun doute la présence à bord d’une école de plongée certifiée PADI, qui accompagne les plongeurs débutants ou chevronnés sur les meilleurs spots des Maldives. Le navire lui-même est un havre confortable avec des espaces bien aménagés, une mécanique robuste pour propulser le vaisseau et un personnel expérimenté capable de prendre soin des invités comme du navire

Logement à bord:
L’Atoll Explorer est conçu pour accueillir 40 personnes et est équipé de 20 cabines qui

Cabine A

sont classées en trois types: Cabines A, B et C. Les Cabines A et B sont situées sur le pont supérieur et disposent d’un lit double et d’un balcon. Les Cabines C disposent d’un lit double ou de  deux lits simples ainsi que d’une grande fenêtre dite « poster »qui permet une vue sur l’océan. Téléphone, armoire de rangement, appareil de climatisation, salle de bains et salle d’eau et disponibilité d’articles personnels comme des pantoufles de plage, sacs de plage et un large éventail d’articles d’aromathérapie complètent l’offre et participent au confort des passagers.

Zones de loisirs à bord:

Pont Arrière

Les deux ponts sur la Atoll Explorer sont des endroits idéaux pour un matin ensoleillé et siroter un cocktail face à la beauté des Maldives. Parfois, les invités ont la chance de voir des dauphins qui s’ébattrent dans l’eau. Le jacuzzi sur la terrasse est un endroit idéal pour se détendre après une journée passée à plonger, faire du snorkeling ou tout simplement à se faire bronzer sur la plage d’un île déserte.
En début de soirée, des couchers de soleil à couper le souffle peuvent être admirés à partir des deux terrasses. Dès l’instant où le ciel s’assombrit des milliers d’étoiles scintillent et montrent à quel point il est beau de regarder la voûte céleste sans pollution lumineuse. Les invités pourront aussi profiter d’un diaporama du monde sous-marin et discuter des événements de la journée avec leurs nouveaux amis et compagnons de route.

Restaurant et Bar:

Dîner sur le pont

Une rénovation du restaurant dans le coin supérieur du bateau a ouvert l’espace du restaurant qui était précédemment clos afin de permettre à ses clients une vue imprenable sur l’océan tout en dégustant quelques boissons avant de passer à un somptueux buffet de plats asiatiques. La cuisine est variée et propose de nombreuses spécialités de fruits de mer. Le système stéréo remanié diffuse la bonne musique. Une machine à café Nespresso mise en place dans le restaurant vous permettra de déguster un café parfait.
Le dîner du dernier soir de la croisière est organisé par le capitaine du navire (Capitaine Fulhu). Un groupe de musiciens présents pour animer la soirée est l’une des attractions de la semaine.
Le bar est moderne et élégant et l’atmosphère est détendue. Il est bien approvisionné en vins et en alcools. Les cocktails créés ici incarnent l’essence des Maldives. Des Mojitos aux Bellini en passant par les Singapore Sling et de nombreux cocktails crées plus récemment, le client dispose d’un large choix.

Opportunités de plongée:

L’Équipe du Centre de Plongée

L’Atoll Explorer dispose d’une base de plongée PADI à bord et les plongeurs professionnels de Euro-Divers se font un plaisir d’orienter et d’instruire le plongeur amateur. Le plongeur débutant est le bienvenu et il est possible de passer son premier niveau de PADI en quelques jours.
Le calendrier des plongées est conçu de telle sorte que les possibilités de plongée le long de la Atoll d’Ari Nord ou du Sud Atoll d’Ari soient maximisées. Les deux atolls sont parmi les meilleurs spots de plongée au monde et ils permettent aux plongeurs de voir entre autres des tortues de mer, des raies Mantas, des requins-baleines, des requins de récifs, des poulpes, des murènes, des langoustes et une myriade de poissons multicolores dans leur habitat naturel. Pour ceux qui trouvent la perspective de la plongée avec bouteille un peu intimidante, la plongée en apnée (snorkeling) dans les eaux peu profondes des îles où le navire mouille est une expérience inoubliable.

Horaires de croisière:
L’Atoll Explorer dispose de deux calendriers de croisière alignés pour ses clients intéressés par la visite des îles des Maldives et de voir sites, les plages spectaculaires et le magnifique monde sous-marin. Les vacanciers peuvent choisir entre l’une des deux annexes pour répondre à leurs besoins de vacances. Les croisières vont du lundi au lundi.

1er itinéraire:

BBQ sur une île déserte

Le premier itinéraire s’appuie sur un plan de croisière le long de l’atoll d’Ari Nord et les îles de la région. L’Atoll Explorer est ancré à une quinzaine de minutes de l’aéroport de Malé et le client est accueilli à l’aéroport et conduit en bateau rapide vers l’Atoll Explorer. Après une visite du bateau et l’installation dans la cabine choisie, un dîner commence la croisière. L’itinéraire de la croisière des escales sur des îles désertes en passant par des lagons spectaculaires. Les récifs coralliens choisis pour la plongée sont peu visités et on a par conséquent l’impression d’être seul au monde.

Itinéraire 2:

Plongeur et Manta

La deuxième croisière autour de l’atoll d’Ari Sud offre le même genre d’expérience que la croisière nord. Cet itinéraire a néanmoins été mis en place pour permettre aux invités restant deux semaines à bord de ne pas voir deux fois la même chose. Le programme insiste encore sur les îles désertes, les récifs coralliens et spots de plongée les plus reconnus des Maldives et quelques spots secrets que le Capitaine Fulhu divulgue avec plaisir à ses passagers.

Code vestimentaire:
L’Atoll Explorer est un bateau de croisière de vacances de style et les clients sont invités à laisser aller leurs inhibitions et s’habiller dans le même esprit qui sied à un séjour en bord de mer. Shorts, T-shirts, maillots de bain, paréos, etc sont à l’ordre du jour tandis que des vêtements décontractés comme les pantalons en coton ou en lin, robes de coton, sandales, etc sont parfaits pour les soirées fraîches au restaurant ou à la plage.

Conclusion:

Atoll Explorer et Coucher de Soleil

L’Atoll Explorer a renoué avec la promesse spécifique de donner à ses clients une expérience inoubliable, séjour tout compris qui inclut des excursions vers des îles habitées et désertes, des dîners sur la plage, tous les repas à bord, ainsi que certaines boissons, la majorité des activités nautiques, la plongée en apnée. Le concept tient ses promesses et c’est avec grand plaisir que je retournerai sur ce navire. Les clients qui ont choisi cette croisière sont des privilégiés. De nos jours il est rare de passer des vacances sans tracas où l’on se sent comme seul au monde (avec ses compagnons de route) pour découvrir les merveilles des Maldives. La facture est minime en comparaison du rapport qualité prix offert. Il n’y a pas de coûts cachés et c’est encore une fois quelque chose de rare car dans beaucoup d’hôtels tout inclus, on essaie toujours de vous soutirer de l’argent supplémentaire. Le personnel est efficace et très amical et il fait en sorte que chaque client se sente à l’aise. Le service est tellement bon, que j’avais l’impression de me sentir unique sur le navire. Aucune arrogance ! En revanche, il faut mieux parler un petit peu anglais car le français n’est pas parlé. Le langage des signes international est néanmoins compris et les sourires sont aussi universels. Voilà en quelques mots, je vous recommande ce joyau caché et peu connu de la clientèle française.

avr 27

Le Kuramathi Island Resort: attention bijou !

L’île du Kuramathi !

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous raconter le début de mon dernier périple vers les Maldives. J’ai visité plusieurs hôtels et le premier était le Kuramathi island Resort. Je suis donc parti avec ma moitié. Oui, nous avons la chance de faire ce genre de découverte en couple c’est quand même plus sympa de partager cette destination de rêve. En tout cas, nous sommes de véritables passionnés des Maldives!

Alors voilà tout à commencé à l’aéroport Roissy Charles de gaulle Terminal 1, un 5 Décembre à15 heures, le jour tant attendu est enfin arrivé. Après de multiples contrôles (vous trouvez pas qu’ils exagèrent avec les contrôles?), nous voilà déjà à l’intérieur de l’Airbus A340-600 de la compagnie Quatar Airways en partance pour Malé, la capitale des Maldives, vol entrecoupé d’une brève escale en pleine nuit à Doha, capitale du Qatar. L’aéroport est quelconque mais confortable et bien climatisé (prévoyez une “petite laine” comme dirait l’autre). Le jour se lève, et nous permet enfin de survoler les premiers Atolls, cette fois nous ne rêvons pas, nous atteignons notre destination. Après un atterrissage tout en douceur, nous voilà déjà à la douane où un douanier souriant nous met un coup de tampon de bienvenu. Puis vient le hall d’arrivée ou un membre

Notre Water Villa !

du comité d’accueil de la chaîne Universal Resorts nous attend. Aprés lui avoir donné nos vouchers (bons d’échange pour les puristes de la langue française), nous sommes conduits ainsi que nos bagages au speedboat (comprendre vedette rapide), pour une traversée de 70 minutes, qui nous paraissent une éternité car après le vol depuis Paris, nous sommes quand même un petit peu fatigués. Enfin le Kuramathi et son ponton d’arrivée se dressent majestueusement sous nos yeux. Une charmante hôtesse (vraiment super charmante),nous accueille tout sourire et nous mène à la réception grandiose toute en bois, dans des tons ocre beige. Un sable immaculé en constitue le sol. Ce qui nous surprend c’est la taille de l’île ! L’ile est tellement grande, que nous sommes amenés en voiturette électrique (genre voiturette de golf) à notre Water Villa. La porte s’ouvre sur une chambre magnifique, d’un raffinement sans pareil: écran plat, chaine hifi dernier cri,mini bar, salle de bain design, jacuzzi sur la terrasse, message de bienvenue sur le lit Génial, le Kuramathi a été complètement rénové et ça se voit partout. Bon vous commencez à me connaitre, moi le truc qui m’intéresse c’est la plongée et le surtout le snorkeling. Donc pas une minute à perdre, après une douche salutaire, nous voilà déjà plongeant dans les eaux turquoises du lagon, pour un premier barbotage sur le récif maison. J’ai halluciné on a vu deux tortues, un requin pointe noire et plein de poissons genre balistes, chirurgiens…

Une beach villa perdue dans la végétation

Bon, c’est vrai qu’après un tel périple et un bonne séance de natation on est fatigués mais le bain et le soleil nous ont quelque part requinqués. Nous partons donc à la découverte de l’île et sincèrement nous découvrons un hôtel somptueux plongé dans une végétation luxuriante. Ce qui est sympa sur cette île c’est qu’elle est tellement grande que les propriétaires ont laissé plusieurs endroits complètement préservés. Vous avez donc l’impression de vous retrouver sur une île inhabitée.
Il y a beaucoup de types de villas savamment dispersées sur l’île. On a donc pas l’impression d’être dans la promiscuité que certaines autres îles des Maldives ont malheureusement développée.

Au niveau restauration, il y a de quoi faire car il y a 10 restaurants dont trois restaurants principaux (Je vous recommande le restaurant grill

et un petit massage !

Island BBQ ,le serveur flambe les mets devant vous). En fait, en fonction de la villa que vous aurez réservée, l’hôtel vous assignera un restaurant pour la durée de votre séjour. Si vous prenez le tout-inclus select, vous aurez quand même la possibilité de réserver n’importe lequel des restaurants de l’île, ce qui semble être un plus certain lorsqu’on reste au moins une semaine.

Surtout ne ratez pas
-les sports nautiques proposés qui sont nombreux (Windsurf, voile, bateau à fond de verre, canoë, banana boat, ski nautique, catamaran.)
-le détour par le Spa, c’est un moment privilégié ( détente assurée, les massages étant complétés par un bain chaud, parfumé, avec une coupe de vin pétillant et des fruits frais à disposition.

Voilà un résumé rapide de notre expérience au Kuramathi Island Resort. On a adoré et on vous le conseille car le rapport qualité prix est excellent et l’île vraiment différente. Finalement, le service nous a conquis et c’est avec regret que nous avons quitté l’île pour aller vers le Velassaru, que je vous présenterai dans un prochain article.

avr 17

Les Maldives : le paradis du snorkeling

Le Filitheyo Island Resort

Peu d’endroits dans le monde subjuguent le visiteur dès son arrivée comme les îles Maldives. La beauté naturelle est omniprésente et coupe tout simplement le souffle. Les Maldives ont la capacité de vous donner le virus pour cette destination en quelques minutes. En effet, il ne suffit parfois que d’un transfert en hydravion pour devenir accroc !

Il en va de même pour les plongeurs ou aficionados de snorkeling – je sais c’est un anglicisme mais ce terme est très utilisé. il signifie plongée en apnée, palmes, masque, tuba ou PMT pour les intimes – qui mettent la tête sous l’eau pour la première fois dans les eaux chaudes et limpides des Maldives.

Récif corallien proche de la plage : essentiel !

Les Maldives sont un véritable paradis pour les plongeurs. Les paysages sous-marins sont tout aussi grandioses que ceux au dessus de la surface et la richesse de la faune aquatique est tout simplement bluffante. Si vous voulez découvrir le monde sous-marin des Maldives le premier conseil que je peux vous donner c’est de bien choisir votre île. Il est très important de faire en sorte d’avoir un “house reef” (récif corallien maison) à quelques coups de palmes de la plage. Vous allez en effet, passer beaucoup de temps dans l’eau et c’est tout de même mieux de ne palmer que quelques mètres pour atteindre le récif que de devoir prendre un bateau.

Si vous ne connaissez rien à la plongée ou au snorkeling, c’est le meilleur moment pour commencer. Pour le snorkeling, vous n’avez même pas besoin de savoir nager. Vous verrez d’ailleurs une fois sur place, certains de nos amis d’Asie, qui n’ont pas la culture de la natation comme les européens, se vêtir d’un gilet de sauvetage et se laisser flotter au dessus du récif. En discutant avec eux vous conviendrez qu’ils sont tout aussi excités et ébahis par leur expérience que ceux qui fréquentent le monde sous marin de façon assidue.

Attention aux coups de soleil !

Pour commencer pas besoin de matériel bien compliqué. Les hôtels des Maldives vous prêteront ou loueront un masque, un tuba et des palmes. Pensez à porter un t-shirt spécial sports nautiques certifié protection UV (prenez le plutôt dans une couleur claire, vous aurez moins chaud). Ils sèchent très rapidement et sont tout de même plus confortables qu’un t-shirt en coton. Ça coûte moins de 10 euros, dans un magasin genre “Décathlon” (non, ils ne me payent pas pour ce petit coup de pub) et vous me remercierez de vous avoir conseillé cet investissement car le soleil des Maldives est plutôt “costaud de chez costaud”. Attention aussi aux fesses et aux cuisses, car c’est souvent là que le soleil attaque… le port du short certes moins sexy pour mesdames est fortement recommandé. Si vous vous décidez à mettre de la crème solaire pour protéger la peau encore apparente (par exemple la nuque), SVP utilisez une lotion qui n’abimera pas les coraux (sans filtre chimique). C’est un peu plus cher que les lotions classiques mais c’est à mon avis un signe de respect.

Pour cet article, j’ai songé à un hôtel que j’ai visiter dernièrement sous les conseils d’un ami allemand. J’ai eu la chance de plonger sur quelques uns des sites et de pratiquer mon sport préféré, à savoir le snorkeling. Je veux parler du Filitheyo Island Resort que je présenterai plus en détails dans un prochain article moins axé snorkeling et plongée. Pour vous faire patienter, voici une vidéo du Filitheyo Island Resort… comme ci vous y étiez : Vidéo.

Le tombant est bien visible sur cette photo

Le Filitheyo est situé dans l’atoll Nilandhe nord. Cette île magique est entourée d’un tombant – un genre de mur – qui descend entre 35 et 90 mètres sous la surface. C’est en nageant au dessus de ce tombant que j’ai pu rencontrer une faune assez stupéfiante. Il est incroyable pour nous habitués de l’Atlantique et de la Méditerranée de voir autant de poissons multicolores. Les eaux de cette région regorgent de tortues, de raies-aigles, de poissons chirurgiens, poissons-lions, murènes, poissons perroquets, de balistes (oui, madame il y a aussi des Nemos, pas vrai Florence !!); enfin c’est un vrai aquarium. Avec un peu de chance vous verrez aussi une grosse bête comme un requin !
J’en vois déjà certains trembler: “il y a des REQUINS”!? Euh, oui, aux Maldives, il y a beaucoup de requins, mais autour des îles ils sont rares, petits et inoffensifs. Attention vous n’en verrez pas durant toutes vos sorties, mais avec un peu de chance vous en ferez l’expérience (mais non, vous n’allez pas vous faire mordre, on n’est pas dans les “dents de la mer”). La grande majorité sont des requins pointe noire de 80 cm à 1 mètre 20 de long. Sérieusement, passé le premier choc (vraiment merci Spielberg d’avoir abimer le cerveau de ma génération !), vous prendrez goût à ce genre de rencontres et avec l’habitude les rechercherez.

Lulu la tortue…

Le Filitheyo propose une base de plongée très professionnelle encadrée par les moniteurs de la société Werner Lau. Deux nouveaux moniteurs français sont sur l’île (Thomas et Bertrand) et ils se feront un plaisir de vous conseiller et même de vous guider si vous le souhaitez. Les amateurs de plongée sous-marine pourront découvrir plusieurs des 30 sites proposés. Il y a aussi une épave récente (2009) située à un maximum de 32 mètres sous l’eau. Des requins nourrices (non ça ne mord pas, ils dorment généralement au fond) et des raies profitent déjà de ce refuge.

La classe – un plongeur en apnée avancé !

J’ai vraiment passé de grands moments aquatiques au Filitheyo et je ne regrette pas ce voyage (légèrement sponsorisé car ma bourse est tout de même légère). Les prix sont décents que ça soit dans l’hôtel ou dans le centre de plongée. Je dois mentionné quelque chose d’important, la plongée au Nitrox coûte le même prix que celle au mélange classique.

Filitheyo, je reviendrai !